Retombées industrielles et technologiques

Inscriptions ouvertes :

Symposium sur le marché canadien de la défense et de la sécurité 2017
Thème : les capacités industrielles et la R et D au Québec


Le lundi 23 octobre 2017
de 7 h à 16 h 30 suivi d’un cocktail réseautage
Hôtel Mortagne, Boucherville
Une initiative de DEC
Organisé en partenariat avec STIQ et Aéro Montréal


Pour vous inscrire, visitez la page du Symposium 2017 dans le site Web de STIQ.

Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) est responsable de la mise en œuvre au Québec de la Politique des retombées industrielles et technologiques (RIT), gérée par Innovation, Sciences et Développement économique Canada. Cette politique découle de la Stratégie d'approvisionnement en matière de défense (SAMD). Elle s’applique à la majorité des grands projets de l’État visant l’acquisition de matériel et de services pour les Forces armées canadiennes et la Garde côtière canadienne (d’une valeur égale ou supérieure à 100 M$, sauf exception).

La Politique des RIT veille à ce que les acquisitions du gouvernement du Canada génèrent une activité commerciale à haute valeur ajoutée pour l'industrie canadienne. Ainsi, les entreprises qui concluent des contrats d'approvisionnement en matière de défense sont tenues de mener des activités commerciales au Canada dont la valeur équivaut à celle du contrat (c’est-à-dire à cent pour cent de la valeur du contrat). L’ampleur de ces retombées est par conséquent considérée lors de l’évaluation des soumissions reçues à la suite d’un appel de proposition lancé par le gouvernement du Canada.

Dans le cadre de la SAMD, les soumissionnaires devront utiliser le Guide sur la proposition de valeur pour soumettre une proposition de valeur qui :

  • favorise la croissance et la viabilité à long terme du secteur de la défense au Canada
  • développe des sources d’approvisionnement canadiennes pour favoriser la croissance des entrepreneurs principaux et des fournisseurs au Canada, y compris les petites et moyennes entreprises (PME) dans toutes les régions du pays
  • améliore l’innovation grâce à la recherche et au développement technologique au Canada
  • accroît le potentiel d’exportation des entreprises établies au Canada

Dans ce contexte, DEC fait la promotion des capacités des entreprises du Québec auprès des grandes entreprises qui désirent soumissionner ou qui ont remporté un contrat pour un grand projet de l’État.

Calendrier des événements


Stratégie d'intervention 2021

Portrait de la situation
  • Expertise québécoise : Le Québec dispose d’un grand savoir-faire en aérospatiale, en construction navale, en fabrication d’équipements de transport terrestre et en développement et fabrication de composantes et de systèmes qui y sont intégrés. Ce sont tous des domaines susceptibles de bénéficier de retombées industrielles et technologiques (RIT) découlant des acquisitions du gouvernement du Canada en défense et pour la Garde côtière. À titre d’exemple, le Québec détient plus de la moitié de la capacité industrielle du Canada en aérospatiale, on y trouve le plus grand chantier de construction navale au pays et plusieurs de taille moyenne et des leaders en télécommunications, optique-photonique, intégration de systèmes informatiques et simulateurs. Au-delà de ces capacités industrielles, le Québec dispose d’atouts sur le plan des infrastructures et des réseaux de R-D favorisant le développement de technologies de pointe. Plusieurs entreprises sont déjà intégrées aux chaînes de valeur mondiale des donneurs d’ordres internationaux qui ont des obligations en matière de RIT.

  • Marché de la défense et de la sécurité : Malgré la taille relativement petite de son marché, le Canada fait partie des pays où les dépenses en défense continueront d’augmenter au cours des prochaines années dû aux programmes de modernisation des équipements des Forces armées canadiennes et de la Garde côtière. Le guide d’acquisition en défense du ministère de la Défense nationale fait état de projets entrepris d’ici 2021 dont la valeur dépassera 30 G$ (aviation : plus de 8 G$; communications et surveillance : entre 2,8 G$ et 7,5 G$; construction navale : entre 6 G$ et 7,8 G$; et équipements terrestres : entre 3,5 G$ et 7,9 G$). Il existe un potentiel réel pour que les entreprises du Québec obtiennent des contrats majeurs liés à ces projets. D’autre part, plusieurs donneurs d’ordres internationaux ont démontré de l’intérêt pour appuyer des projets en lien avec les technologies propres ou l’énergie renouvelable.

  • Atouts : Des mesures fiscales et des coûts d’exploitation avantageux font du Québec une localisation de choix pour des entreprises qui désirent élargir leur empreinte. Les capacités et l’infrastructure d’innovation sont significatives (présence de consortiums favorisant les échanges entre les milieux industriel, académique et scientifique). En plus de l’aérospatiale, le Québec compte également des secteurs de haute technologie bien implantés comme les technologies de l’information, les nanotechnologies et les matériaux composites, l’optique photonique, les technologies environnementales et le génie-conseil. Le Québec occupe une position géographique stratégique entre l’Europe et les Amériques qui favorise l’accès à de nombreux marchés. Un bassin de main-d’œuvre hautement spécialisé et qualifié vient appuyer l’industrie québécoise.

  • Défis : Pour plusieurs entreprises québécoises œuvrant dans les secteurs d’intérêt, la production est principalement orientée vers le secteur commercial. Il y a un nombre limité d’intégrateur et d’entreprises de rangs 1 et 2, ce qui rend plus difficile le développement de chaînes de valeur locales. Les capacités d’intégration sont limitées. On observe une tendance forte pour le « in-shoring » aux États-Unis. Des facteurs tels que la concurrence internationale accrue et les pénuries de main-d’œuvre sectorielles affectent aussi l’industrie.
Priorités d'intervention 2021
  1. Les entreprises appuyées par DEC sont innovantes et en croissance
  2. Les RIT constituent un moyen d’appuyer l’agenda d’innovation en soutenant l’expansion, l’innovation et les exportations des entreprises.

    • Organiser des événements de sensibilisation et de formation sur les RIT au Québec (entre autres, le Symposium biannuel sur le marché de la défense et de la sécurité).
    • Collaborer au développement d’un portail défense-sécurité destiné aux PME intéressées par ce marché.
    • Encourager et promouvoir la participation des consortiums de recherche collaborative à des secteurs technologiques touchant à la défense et la sécurité.
    • Développer des analyses en lien avec le marché de la défense et les RIT afin de cartographier les compétences industrielles et de recherche du Québec.
    • Appuyer les entreprises démontrant une croissance accélérée qui pourrait conclure des partenariats avec les donneurs d’ordres internationaux.

  3. Les entreprises et les régions appuyées par DEC participent à une économie axée sur la croissance propre
    • Faire la promotion des capacités des entreprises québécoises dans le développement d’énergies propres et faciliter le maillage avec les donneurs d’ordres internationaux.

Feuillets informatifs

Occasions d’affaires en lien avec le marché de la défense

Vous êtes une entreprise ou un centre de recherche et de développement œuvrant dans l'un ou l'autre de ces domaines?

  • Défense
  • Sécurité
  • Aérospatial
  • Matériel de transport routier
  • Marine
  • Optique et photonique
  • Technologies de l’information
  • Électronique
  • Télécommunications
  • Matériaux avancés

DEC peut vous aider, en collaboration avec ses nombreux partenaires fédéraux, provinciaux, et industriels, à cerner des occasions d’affaires et à développer vos marchés en :

  • vous renseignant sur les grands projets de l’État et les occasions d’affaires
  • organisant des tournées régionales, des journées de l’industrie, des missions commerciales ou des rencontres ciblées avec les entreprises soumissionnaires
  • participant à des salons internationaux dans les domaines de l’aérospatiale, de la marine et de la défense pour promouvoir les capacités du Québec et attirer les donneurs d’ordres
  • en faisant état des capacités industrielles dans l’élaboration des appels d’offres et des propositions de valeur découlant de la Politique des RIT
Exemples d’occasions d’affaires
  • Fourniture de pièces ou composantes, du design jusqu’à l’assemblage et l’intégration finale (si applicable)
  • Transfert technologique ou investissement de la part d’une entreprise soumissionnaire ayant remporté un contrat auquel s’applique la Politique des RIT
  • Intégration aux chaînes d’approvisionnement mondiales des donneurs d’ordres, ce qui peut comprendre des activités de recherche, de conception et de production
  • Création d’un consortium composé d’un donneur d’ordres, d’une entreprise québécoise et d’un centre de recherche qualifié

Inscription au répertoire d’entreprises québécoises

DEC possède un répertoire d’entreprises québécoises ayant un potentiel de percer le marché de la défense. Il est utilisé pour répondre aux demandes des grandes entreprises soumissionnaires lorsque celles-ci recherchent des fournisseurs potentiels pour répondre à leurs obligations en matière de RIT. Inscription par courriel à DEC.RIT-ITB.CED@canada.ca.

Liens utiles

Date de modification :