La Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, région ouverte, économie verte!

Rimouski
Un demi-siècle de réalisations

Depuis maintenant 50 ans, le gouvernement du Canada participe activement au développement économique régional du Québec. Et depuis 20 ans, c’est sous l'appellation de DEC qu’il contribue à la croissance des entreprises et à la vitalité des régions. Pour souligner l’occasion, tout au long de l’année 2018-2019, DEC publiera 12 portraits régionaux qui mettent l’accent sur son rôle de catalyseur du développement régional au fil des décennies. Retrouvez nos portraits ici.

Les six employés du bureau d’affaires de Gaspé en 2001.
De gauche à droite : Marc Simoneau, Gisèle Cloutier, Roger Cliche, Maureen Gallagher, Éric Saint-Laurent et Régine Boulay.
Source : Journal Le Pharillon, 21 janvier 2001.

Depuis près de 20 ans, DEC est également présent dans l’économie locale et régionale de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. En effet, la création de ce bureau d’affaires en octobre 2000 vient positionner le fédéral sur le terrain pour appuyer la région et coordonner l’ensemble des activités des ministères fédéraux sectoriels afin de faciliter les efforts de relance économique.

La Gaspésie : berceau de l’industrie éolienne

Les efforts portent ses fruits avec la création de projets d’infrastructures et d’entreprises diversifiées dans des secteurs d’avenir comme le tourisme, les technologies, la certification des pêcheries et l’énergie renouvelable. D’ailleurs, la mise sur pied du centre de recherche en énergie renouvelable TechnoCentre éolien, aujourd’hui connu sous le nom de Nergica, viendra consolider le créneau d’excellence que représente l’énergie éolienne au Québec.

DEC est un partenaire de premier ordre de Nergica un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) affilié au Cégep de la Gaspésie et des Îles. Leurs services touchent toutes les facettes de la production éolienne, allant de l’évaluation du potentiel éolien au déploiement d’une centrale, en passant par les choix technologiques et le rééquipement. Tirer le meilleur du vent, partout, et en tout temps est d’ailleurs ce qui les guide au quotidien.

éolienne
Crédit : Magbag / Nergica

Au cours de la dernière année, Nergica a élargi ses horizons en intégrant à son offre de services les domaines du solaire photovoltaïque et de l’intégration des énergies renouvelables. Ce faisant, Nergica a confirmé son positionnement à titre de référence incontournable au Canada pour tout ce qui touche aux énergies renouvelables et à la transition énergétique.

« Développement économique Canada est un partenaire de la première heure de notre organisation et est au cœur de nos succès. Notre relation d’affaires basée sur la confiance est bidirectionnelle. Autant DEC nous accompagne dans l’atteinte de nos objectifs, autant nous les aidons à réaliser les leurs, affirme Frédéric Côté, directeur général de Nergica. En appuyant Nergica et les entreprises de l’industrie, DEC nous a permis de grandir et de nous déployer. Nous espérons que cette dynamique de collaboration se poursuive dans le futur et que DEC soit à nos côtés vers nos nouveaux horizons, en nous accompagnant dans cette incontournable ère de transition énergétique. »

Le développement durable aux Îles-de-la-Madeleine

Les Îles-de-la-Madeleine
Crédit : M. Bonato

L’économie verte se développe tout autant en milieu insulaire. Avec le soutien de DEC, la municipalité des Îles-de-la-Madeleine s’est dotée d'un plan de diversification économique visant la valorisation des matières résiduelles, l’implantation d’un accélérateur d’entreprises en croissance offrant un accès à des ressources logistiques et techniques et l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie d’attraction des investissements et des entrepreneurs.

Ce plan de diversification économique fait partie des orientations du projet de territoire Horizon 2025 – adopté en 2013 par la communauté – qui offre une vision commune de développement, et reflète les particularités et l’insularité des Îles.

« Développement économique Canada est là pour appuyer les communautés qui désirent prendre en main leur développement économique par le biais d’une diversification et de choix tournés vers l’avenir. Les outils financiers de notre Agence ont permis de soutenir les réflexions et les actions nécessaires au sein de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine en matière de développement durable. Une priorité qui cible les matières résiduelles a notamment été retenue par les comités citoyens. Il pourrait s’agir d’un créneau d’avenir pour la communauté insulaire, indique Marie-Claude Bourque, directrice régionale intérimaire du bureau d’affaires Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. »

Une industrie qui a le vent dans les voiles

Autrefois identifiée comme étant une industrie « écologique », force est de constater l’impact économique que l’énergie éolienne représente au Québec et au Canada. De par une main-d’œuvre régionale compétente et diversifiée, l’énergie éolienne du Québec innove, se démarque et rayonne ici et ailleurs!

Le saviez-vous?
  • Le secteur éolien, et ses entreprises affiliées, représente 5 000 emplois au Québec dont 1 200 dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et de la MRC de La Matanie et 1 000 pour Montréal
  • Le Québec est le 2e marché éolien en importance au Canada
  • Le Québec possède la chaîne d'approvisionnement en énergie éolienne la plus développée au Canada, laquelle comprend plus de 150 entreprises québécoises.
Date de modification :