VanillaSoft : alliée des équipes de vente par téléphone de la planète

Équipe de vendeurs par téléphone
  • Sommaire
  • Entreprise : VanillaSoft
  • Région : Gatineau
  • Programme : Programme de développement économique du Québec (PDEQ)
  • L'aide financière a permis : d’améliorer une technologie novatrices et sa commercialisation.

Le secteur de la prospection et de la vente par téléphone connaît une croissance fulgurante depuis quelques années. Sa taille augmente en effet de 7,5 % par an, contre 0,5 % pour celui de la vente traditionnelle. Cela fournit des occasions d’affaires intéressantes aux entreprises qui, comme VanillaSoft, commercialisent des technologies pour augmenter la productivité des professionnels chargés de repérer ou de séduire de nouveaux clients à distance.

L’avantage concurrentiel de VanillaSoft

La plateforme de gestion de la relation client conçue et mise en marché par VanillaSoft se distingue de différentes manières des produits de la concurrence. En particulier, elle est accessible sur le Web comme logiciel service (les sociétés sans grande expertise technologique peuvent donc y recourir facilement). Elle fonctionne avec n’importe quel système téléphonique. Et les organisations qui l’implantent peuvent définir avec précision les règles de sélection du prochain numéro de téléphone que chaque représentant non itinérant (en anglais, inside salesperson) devrait composer, car optimiser le choix des prospects garantit l’exploration des pistes de vente les plus prometteuses.

En décembre 2014, le magazine CIO Review a placé VanillaSoft dans la liste des 20 fournisseurs de solutions pour équipes de vente par téléphone à surveiller dans le monde.

« Avec VanillaSoft, souligne David Hood, président-directeur général de la PME, l’organisation moyenne réalise un gain de productivité de 30 à 100 % plus élevé que celui qu’elle enregistrerait avec un outil de gestion de la relation client conventionnel ». Cela explique que la PME outaouaise compte déjà quelque 600 clients à travers le monde, dont plusieurs grandes sociétés américaines, dans des secteurs comme la finance, l’assurance, l’immobilier et l’enseignement.

VanillaSoft accroît sa compétitivité à l’international

La contribution versée par Développement économique du Canada pour les régions du Québec (DEC) a permis à VanillaSoft d’améliorer sa technologie et de prendre de l’expansion en Australie, en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

« Nous avons notamment créé un partenariat avec Counterpath, une entreprise de Vancouver qui commercialise un téléphone logiciel IP, soit une application qui permet de faire ou de recevoir des appels avec un ordinateur. Cette alliance gagnant-gagnant nous a permis d’ajouter à notre produit des fonctionnalités recherchées par la clientèle », explique M. Hood.

« L’appui de DEC a aussi favorisé l’intensification de nos activités marketing, continue le PDG. Par exemple, nous sommes devenus “Partenaire Or” d’un événement majeur que l’American Association of Inside Sales Professionals (AA-ISP) organise chaque année à Chicago : l’Inside Sales Leadership Summit. Nous y avons présenté notre technologie et les résultats d’une étude de l’école de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa qui confirme la qualité de notre approche. Plus de 350 personnes ont assisté à cette rencontre, tous des acheteurs potentiels ». Ce sont des actions de ce type qui expliquent entre autres que les ventes de VanillaSoft ont crû de 40 % aux États-Unis en 2015.

VanillaSoft et DEC : une relation durable

Développement économique Canada pour les régions du Québec a déjà soutenu VanillaSoft par le passé. En fait, note David Hood, « l’Agence est à nos côtés depuis le tout début. Sans l’appui majeur qu’elle nous a donné, il y a 10 ans, au stade du démarrage, nous n’aurions jamais établi notre siège social au Québec et la majorité de nos employés serait aujourd’hui basée aux États-Unis ».

Date de modification :