Ag-Bio Centre : un incubateur en pleine effervescence

Les bureaux d’Ag-Bio Centre, « centre d’émergence d’entreprises », à Lévis

Les bureaux d’Ag-Bio Centre, « centre d’émergence d’entreprises », à Lévis.

Sommaire

Incubateur : Ag-Bio Centre

Région : Chaudière-Appalaches

L'aide financière a permis : l’appui du prédémarrage et du démarrage d’entreprises québécoises innovantes dans les secteurs de la biotechnologie, de l’agrobiotechnologie et des sciences de l’environnement.

 

Ag-Bio Centre : aux côtés des PME depuis 2001

Ag-Bio Centre compte parmi les 7 000 incubateurs qui existent aujourd’hui dans le monde. Situé à Lévis, cet organisme à but non lucratif appuie depuis 2001 le prédémarrage et le démarrage d’entreprises québécoises innovantes dans les secteurs de la biotechnologie, de l’agrobiotechnologie et des sciences de l’environnement.

Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) figure parmi les alliés de la première heure d’Ag-Bio Centre. En 2013, une entente de contribution sur deux ans a été signée avec cet incubateur. L’appui financier de DEC permet à Ag-Bio Centre de mieux soutenir ses protégés.

Un incubateur qui dépasse les attentes

Fruits Symbiose, une entreprise incubée par Ag-Bio Centre, conçoit des procédés qui prolongent naturellement la vie des fruits frais coupés.

Fruits Symbiose, une entreprise incubée par Ag-Bio Centre, conçoit des procédés qui prolongent naturellement la vie des fruits frais coupés.
Source : http://goo.gl/xUn6pf (licence CC BY 2.0)

« C’est en réponse aux demandes du milieu et dans le but de favoriser l’essor économique de la grande région de Québec–Chaudière-Appalaches dans certains créneaux prioritaires que les acteurs économiques ont créé Ag-Bio Centre », souligne le directeur général de l’incubateur, Alain Cadoret. L’organisme a connu une réussite progressive et peu à peu, fort de ses succès, « il s’est mis à recevoir des demandes d’entrepreneurs de Montréal, de Sherbrooke et d’ailleurs au Québec ».

Aujourd’hui, Ag-Bio Centre encadre en tout temps une quinzaine de PME naissantes, dix de plus que le chiffre prévu lors de sa fondation. Et ses protégés ne sont pas issus de la seule région de Québec–Chaudière-Appalaches : en fait, le tiers provient de l’extérieur de celle-ci.

Dans le giron d’Ag-Bio Centre un jour...

Les services qu’Ag-Bio Centre offre à ses clients prennent diverses formes. Entre autres, l’organisme les assiste dans le peaufinage de leur plan d’affaires et le repérage de sources de financement prometteuses, met à leur portée les experts de toutes sortes dont ils ont besoin et leur donne accès à des salles et à des équipements spécialisés.

Mais surtout, l’incubateur multiplie les possibilités qu’ont ses protégés d’échanger avec leurs pairs. « Nos entrepreneurs profitent en particulier de ce que plusieurs des sociétés que nous avons incubées demeurent actives à nos côtés et veillent à redonner au suivant une partie de ce qu’Ag-Bio Centre leur a légué », ajoute Alain Cadoret.

La façon de faire Ag-Bio Centre

Ag-Bio Centre a su se démarquer d’autres incubateurs en adoptant une structure de fonctionnement légère – il compte moins de cinq employés permanents – et en nouant des partenariats fructueux à l’intérieur et à l’extérieur des frontières de la région de Québec–Chaudière-Appalaches.

« Le développement des régions du Québec passe par leur collaboration », note Alain Cadoret. Voilà pourquoi Ag-Bio Centre travaille autant avec des organisations voisines  – comme TransBIOTech, un centre de recherche et de transfert en biotechnologies de Lévis – qu’avec des piliers d’autres régions, comme le Centre de développement bioalimentaire du Québec de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. 

Ag-Bio Centre prend le virage de l’international!

Cela dit, Ag-Bio Centre devra devenir encore plus performant pour soutenir adéquatement ses entreprises en cette ère de concurrence extrême. « Pour mieux les appuyer, nous devrons les aider à exporter en nous alliant aux incubateurs et aux parcs technologiques d’autres pays, précise Alain Cadoret. Pendant que nos partenaires internationaux appuieront l’implantation de nos entreprises en Europe et aux États-Unis, nous épaulerons leurs protégés pour que ceux-ci s’épanouissent au Québec. »

L’aide que DEC a versée récemment à Ag-Bio Centre a permis notamment l’embauche d’une ressource additionnelle pour répondre aux besoins des entreprises incubées et de renforcer ses liens stratégiques avec le milieu.

Qui aurait cru, il y a 15 ans, que grâce à l’action d’organismes comme Ag-Bio Centre, Lévis et le Québec batailleraient un jour pour occuper une place parmi les leaders mondiaux des secteurs agroalimentaires, biotechnologiques et environnementaux?

Quelques-uns des fleurons d’Ag-Bio Centre

La valeur de cet incubateur est égale à celle des quelque 80 entreprises dont il a permis le développement. Parmi les fleurons d’Ag-Bio Centre, notons :

 

Date de modification :