Historique

Rimouski : le début de l’aventure économique du gouvernement du Canada au Québec

C’est à Rimouski, au début de 1968, qu’a commencé l’aventure économique fédérale en sol québécois en matière de développement régional. Plus particulièrement alors que le ministère des Forêts et du Développement rural y installe un administrateur fédéral pour la réalisation du Plan de développement de l’Est-du-Québec.

Montréal : le premier bureau régional…

Peu de temps après, au printemps 1969, le ministère de l’Expansion économique régionale (MEER) est créé et un bureau de liaison ouvre ses portes à Québec comme dans les autres capitales provinciales.

Lorsqu’en 1973-1974, le MEER se décentralise, quatre grandes régions voient le jour : l’Ouest, l’Ontario, le Québec et l’Atlantique. Au Québec, c’est à Montréal que le premier bureau régional installe ses pénates tout en chapeautant le bureau provincial de Québec (chargé des ententes Canada-Québec) et celui de Rimouski.

… étend au fil du temps ses services en région

Afin de mieux servir les régions périphériques, le MEER ouvre, en 1978, les bureaux de Val-d’Or et d’Alma, en 1980, le bureau de Sherbrooke, en 1981, celui de Trois-Rivières et, en 1982, c’est au tour de Drummondville. L’entrée en scène du bureau à Sept-Îles suit en mai 1987, après la création du ministère de l'Expansion industrielle régionale (MEIR) – à partir de la fusion du MEER et du ministère de l'Industrie et du Commerce – et la formation du Bureau du coordonnateur fédéral au développement économique.

En 1988, avec la signature de l’Entente sur les régions et l’abolition du MEIR, les troupes se réorganisent au Québec pour former le bureau de développement régional du futur ministère de l’Industrie, des Sciences et de la Technologie. C’est aussi à cette époque qu’on met sur pied à Montréal le bureau du Nord-du-Québec.

Trois ans plus tard, soit le 13 juin 1991, le bureau de développement régional passe au statut d’agence et devient le Bureau fédéral de développement régional du Québec (BFDRQ (Q). Sous l’égide de cette nouvelle entité, le bureau de l’Outaouais est établi à Hull en janvier 1993 alors que les bureaux de l’Île-de-Montréal, de Laval – Laurentides – Lanaudière et de la Montérégie sont créés en 1994.

L’Agence : au cœur du développement des régions du Québec

C’est en souhaitant mieux refléter la mission de développement économique du gouvernement du Canada au Québec que le BFDRQ (Q) change de nom, en 1998, pour dorénavant s’appeler l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Le dernier-né de ses bureaux d’affaires en région, celui de la Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, voit le jour, en 2000, à Gaspé.

Au cœur du développement des régions du Québec, l’Agence a maintenant une base juridique propre pour promouvoir le développement et la diversification de l’économie des régions du Québec depuis l’entrée en vigueur, le 5 octobre 2005, de la Loi constituant l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Voilà, en résumé, la petite histoire de la création de l’Agence et de ses bureaux d'affaires!

Date de modification :